N’acceptons jamais que les discours discriminatoires et xénophobes deviennent la voix de la France

Posté le 1 Mai 2017 Catégorie: Nationale

Mes chers amis,

La campagne du second tour va bientôt s’achever, les Français qu’ils soient heureux ou déçus des résultats sont face à un choix. Pour certains il relève de l’évidence, pour d’autres c’est un dilemme.

Il ne sert à rien d’infantiliser ces derniers, de tenir des discours moralisateurs. En démocratie les opinions de chacun doivent être respectées, c’est la force et la fierté de la France que de protéger la libre expression des opinions politiques dans l’espace public.

Je vais donc, à mon tour, faire usage de cette liberté pour affirmer aujourd’hui que nous devons choisir l’union autour d’un dénominateur commun : la République, l’Etat de droit.

Sans nier nos désaccords sur l’économie, sur l’Europe, sur la représentation démocratique de notre pays, nous devons nous retrouver sur l’essentiel : « que les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Nous devons nous unir et nous fédérer autour de cet essentiel. Tout le monde sait désormais qu’une partie des voix qui se porteront sur Emmanuel Macron ne reflétera pas un vote d’adhésion à son programme, mais bien un vote de défense d’un idéal humaniste, progressiste et républicain par ceux qui rejettent le discours excluant, violent et démagogique du Front National; par ceux qui rejettent un programme qui utilise la peur et la pauvreté pour susciter la haine de l’étranger et qui menace demain les libertés fondamentales garantissant à chacun la liberté de pensée.

Ceux-là doivent s’unir pour peser sur le destin de la France et faire peser sur Emmanuel Macron le devoir moral de les prendre en compte.

Aujourd’hui, réaffirmons que l’égalité de droits et la liberté d’opinion quelques soient nos origines, nos croyances, nos convictions politiques, notre orientation sexuelle, sont les deux piliers de notre identité française, renforcés par celui de la Fraternité qui unit les Français entre eux grâce à la solidarité et à la laïcité.

Aujourd’hui, montrons à la face du Monde que les Français n’accepteront jamais qu’un discours discriminatoire et xénophobe devienne la voix de la France.

Aujourd’hui faisons le choix d’Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire