Retour du Conseil National

Posté le 6 Mar 2017 Catégorie: Actualités Locales, Nationale
Retour du Conseil National
François Bayrou nous y a rappelé les raisons pour lesquelles il a fait le choix d’une alliance avec Emmanuel Macron et les conditions préalables qu’il y a posé. Le débat qui a suivi a été poussé et fructueux. Un consensus s’est dégagé sur cette initiative, qui ouvre la possibilité d’atteindre les objectifs qui fondent, depuis des décennies, l’existence du MoDem et l’engagement de son président. Au cœur de cette raison d’être, il y a la volonté de promouvoir un pluralisme dynamique, une force politique centrale, plurielle et diverse, mais attachée à un socle de valeurs.
L’objectif principal de cette alliance est de redonner aux citoyens l’opportunité d’adhérer à une vision et un renouveau politique et non plus seulement de s’opposer à une conception traditionnelle du pouvoir qui a échoué à concrétiser leurs aspirations. De nombreux commentaires ont également porté sur la présentation du projet d’Emmanuel Macron, jeudi dernier, qui a permis de dissiper les doutes et les critiques sur l’existence et le contenu de son programme.
François Bayrou a évoqué la situation politique actuelle et les bouleversements de la campagne notamment chez LR. Il est clair pour chacun et, en tout premier lieu, pour le président et son bureau exécutif, que rien ne saurait justifier une remise en question de l’offre d’alliance faite à Emmanuel Macron. Elle ne sera pas rendue caduque par un changement de candidat, quelle que soit l’estime et le respect qu’on pourrait porter à celui qui serait amené à prendre le relai. L’alliance conclue doit être et sera non seulement respectée, mais donnera lieu, au cours des prochaines semaines, à un travail de construction partagée d’une stratégie pour la victoire. François Bayrou a rappelé qu’il s’agit d’une alliance.
Le MoDem participera à la campagne d’Emmanuel Macron, en soutien, en s’investissant sur la stratégie et le programme, et conservera son entière indépendance.

1 Comment

  1. CEILLIER
    11 mars 2017

    Bravo !
    C’est le choix qui va permettre d’éviter le FN.
    Pourquoi ? Parce que la droite ne votera pas pour Hamon parce qu’il est trop à gauche et la gauche ne votera pas pour Fillon parce qu’il a des casseroles, qu’il est marqué à droite/droite et qu’elle est fatiguée de toujours sauver la France de l’extrême droite sans en avoir de retour.
    Seul l’alliance Macron + Bayrou peut réunir des voix de droite et de gauche et réussir le front républicain qui fera battre Le Pen.
    Il faut donc voter Macron dès le premier tour pour être sûr que Macron sera au deuxième tour.
    Son programme plus que recevable pour le faire et la coalition qui en suivra marche très bien dans certains pays. Bayrou lui apporte une caution morale et d’expérience.

    Reply

Laisser un commentaire