Emmanuel de Waresquiel: Talleyrand, le Prince Immobile

Posté le 12 Fév 2017 Catégorie: Et si on prenait le temps de lire
Emmanuel de Waresquiel: Talleyrand, le Prince Immobile

« Il est parfois intéressant de faire une voyage dans le passé pour comprendre et analyser le présent et ainsi, mieux appréhender le futur. Très prisée au début du XXème siècle, la biographie historique est tombée en disgrâce pour revenir en force dans les années 1970. Une biographie doit être facile à lire et au travers de règles presque téléonomiques de la naissance à la mort , elle permet  à travers son héros, qu’il soit positif ou  négatif , de mieux pénétrer une époque.

Emmanuel de Waresquiel , ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, docteur en Histoire, chercheur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, dans sa biographie consacrée à Talleyrand sous le titre provocateur « Talleyrand, le Prince Immobile » aux Editions Tallandier apporte indubitablement du neuf sur ce personnage tant controversé dans l’historiographie française. Environ une centaine de biographies lui ont été consacrées, toutes écrites dans un but polémiques pour le disqualifier ou au contraire  pour l’exalter.

Au travers des 1088 pages de cet ouvrage , il éclaire avec subtilité et analyse les stratégies de la séduction chez Talleyrand, en montre l’efficacité et en démontre les limites.

« C’était un personnage étrange, redouté et considérable ; il s’appelait Charles-Maurice de Périgord ; il était noble comme Machiavel, prêtre comme Gondi, défroqué comme Fouché, spirituel comme Voltaire et boiteux comme le diable. » Victor Hugo. Son ironie distante, sa subtilité et sa science de l’époque n’auraient pas suffi à Emmanuel de Waresquiel pour écrire cet étonnant portrait de Talleyrand s’il n’avait aussi dépouillé d’innombrables cartons d’archives publiques ou privées qui lui ont livré des centaines d’informations inédites et d’éclairages nouveaux. Avec ses intuitions et son sens de la formule, par touches successives, il dresse du personnage le plus complexe et le plus ambigu de notre Histoire, un portrait profondément humain, entièrement nouveau, cohérent et intelligible. Il fait revivre une figure d’une intelligence et d’une énergie exceptionnelles qui s’est montrée à la hauteur des secousses terribles auxquelles l’Europe a été soumise il y a deux siècles.

Biographie d’une très fine érudition, l’auteur nous décrit une vie déconcertante, un vrai roman, pour un homme né  à la fin du règne du Louis XV et qui disparaît sous Louis-Philippe. De haute noblesse profondément imbu de la supériorité de son lignage, Talleyrand est un homme moderne, qui se glisse dans le jeu politique de son temps, avec une capacité hors du commun à saisir les opportunités. Il se sert d’abord et ses maîtres ensuite, car c’est un homme fidèle à lui-même et à ses idées : celles de servir la France au mieux de ses intérêts.

Emmanuel de Waresquiel, Talleyrand, le Prince Immobile, éditions Tallandier, p 1088,  avril 2015.

Laisser un commentaire