Élection américaine : Réaction de Julien Quint , Porte parole Jeunes démocrates 44

Posté le 9 Nov 2016 Catégorie: Jeunes Démocrates

Aujourd’hui, le peuple américain a choisi de faire entrer Donald, 70 ans, à la Maison Blanche. Il sera, sauf énorme surprise de la part des Grands électeurs, le 45ème président des États-Unis.

Ce séisme révèle beaucoup de choses !

Tout d’abord, l’incapacité des instituts de sondage a réellement percevoir les mutations des sociétés. C’est ce qui est arrivé au Royaume-Uni pour le Brexit et c’est également le cas ici. Tout comme le temps où l’on faisait toute sa carrière professionnelle dans une même entreprise est révolu, celui d’une habitude électorale homogène sociologiquement et dans le temps est aussi fini. Les électeurs changent d’avis et veulent du changement. Des états qui avaient voté pour Obama en 2008 et en 2012 ont cette fois-ci voté pour Trump.

Ensuite, l’élection de Trump, tenant d’un discours politique musclé et fortement protectionniste, nous montre que l’ère de la mondialisation ultra-libérale touche à sa fin. La poursuite des négociations à propos du TAFTA est plus que compromise. C’est l’un des rares aspects positifs de Trump président. Cependant, l’accord de Paris sur le climat, succès de la COP21, l’est tout autant…

la promesse d’un retrait des États-Unis de l’OTAN est également bénéfique pour la création d’une défense commune européenne. Il sera largement temps, dans les semaines qui vont venir, d’aborder ces différents points. Mais L’Union européenne doit tirer de l’élection de Trump tous les avantages possibles, tout comme c’est le cas avec le Brexit.

Enfin, Trump président est un signal clair contre l’establishment, représenté par madame Clinton. Ce signal se fait aussi apparaître en Europe, avec la montée des populistes de tout poil dans quasiment tous les pays. En France, ce n’est pas un hasard si la première réponse politique à l’élection de Trump a été de Marine Le Pen…

Les Français, tout comme les Américains, ne veulent plus du politiquement correct, d’un système qui tourne en rond, sans jamais réussir ou vouloir changer les choses. Il faut que cela cesse !

Les populistes français, en première ligne Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy, voit en la victoire de Trump une preuve supplémentaire de leur légitimité et de leur propre victoire en mai prochain. C’est un calcul totalement faux ! Les Français ne veulent plus des anciennes recettes, qui paraissent alléchantes au premier coup d’œil, mais qui ne feront changer absolument rien, bien au contraire.

Est-ce qu’un mur empêchera la venue d’immigrés clandestins ? Est-ce que sortir de l’euro nous permettra de sauver les meubles dans la grande brocante qu’est le monde globalisé d’aujourd’hui ? Est-ce que servir une double ration de frites à la cantine va régler l’immense problème d’intégration que nous avons en France ?

Nous oublions trop vite que nous avons changé de millénaire il y a 15 ans. Au lieu de resservir les mêmes recettes, qui ont fait leur temps, nous devons créer nous-mêmes nos outils et nos solutions pour demain. Pour cela, nous devons nous tourner vers les politiques qui justement proposent ce renouveau idéologique et cette renaissance créative ! Notre pays a de nombreux avantages, une identité forte et positive, une volonté de se mettre en marche… Alors, qu’attendons-nous ?

Julien Quint

porte-parole des Jeunes Démocrates 44

 

 

Laisser un commentaire