CP ELUS MODEM DE SAINT-NAZAIRE « LES PERDANTS DES MOUVEMENTS SOCIAUX »

Posté le 6 Juin 2016 Catégorie: Communiqué de Presse
CP ELUS MODEM DE SAINT-NAZAIRE « LES PERDANTS DES MOUVEMENTS SOCIAUX »

La France !

saint nazaireDans un premier temps la pénurie de carburant a eu et a encore un impact direct sur les Français… même si l’on observe moins de file d’attente, la pénurie n’est pas finie et la situation n’est pas encore rétablie ! Aujourd’hui, tout le monde le sait, tout le monde le voit, tout le monde le vit… à ce stade c’est déjà un souci, le regard du MONDE ! Nos voisins proches ou lointains, perçoivent l’image d’une France en grève pour un projet de loi, dit loi « Travail », la relation Français et Travail, aux yeux de nos voisins, n’est pas bon, pas sûr qu’il faille en rajouter une couche… surtout que les revendications sont bien contre un projet de loi, mais pas contre le TravailIL Y EN A MARRE DE CEUX QUI FONT PASSER LES FRANÇAIS POUR DES FENEANTS !!! Le projet de loi que nous préférons appeler « EL KHOMRI » a un nom bien différent et très précis : « Projet de Loi, visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs».

Occultons le fait que ce projet de loi de 588 pages, n’institut pas de nouvelles libertés, n’institut pas de nouvelles protections, ni pour les entreprises, ni pour les Travailleurs.

Arrêtons-nous un instant, sur les GRANDS PERDANTS LOCAUX de la situation de notre France déjà perdante.

 

Les entreprises Nazairiennes et de la Presqu’ile Guérandaises !

Tout d’abord, les ENTREPRISES, en qualité de pilote d’un regroupement interentreprises d’une douzaine d’association, et administrateur d’une association interentreprises d’un Parc d’activité de Saint-Nazaire, je me joins au ras le bol de nos collègues chefs d’entreprises et notamment sur la coupure d’électricité de trop, dommageable à l’économie locale en phase de reprise.

Cette coupure a générée d’énormes pertes économiques durant les 2 heures de coupure, rendant à la fois certaines activités irréalisables, et générant des difficultés de redémarrage des installations qui se sont coupées brutalement.

J’appelle tous les chefs d’entreprises de Saint-Nazaire et de la Presqu’ile Guérandaise à facturer leurs pertes à la société EDF qui est responsable de ses installations, de la sécurisation de celles-ci et en tout état de cause responsable de ses salariés. A eux ensuite de se retourner vers les vrais responsables !

Sur ce point de la coupure d’électricité, nous appelons également, toutes les personnes ayant été victimes des conséquences  de cette action sauvage, à porter plainte contre X, que ce soit les victimes de la route comme le carambolage du petit caporal, ou de bien d’autres actes ayants eu des conséquences autres que financières.

 

Les salariés Nazairiens !

Les Travailleurs sont les plus grands perdant de la situation actuelle, situation de ralentissement de l’économie ou de blocage de l’économie de par la pénurie de carburant ou de par les coupures d’électricités.

Les inactions du gouvernement, rendant cette situation difficile pour les salariés en les prenant en otages.

Alors, que s’est passe-t-il, durant les baisses d’activités…

Les employeurs, ont proposé à leurs salariés, de prendre des congés payés, des RTT ou des repos compensateurs qu’ils auraient pu prendre à des moments plus opportun pour eux… les SALARIES VONT S’ADAPTER et FAIRE DES EFFORTS !

Pour les entreprises ayant recours à la modulation du temps de travail, et il y en a beaucoup, les employeurs ont  pu adapter leur activité pour passer en « activité basse / modulation basse ». Bien entendu, ces heures de travail perdues seront à rattraper. Et elles le seront en « activité haute / modulation haute », il faudra bien rattraper l’activité perdue… les SALARIES S’ORGANISERONT !

Pour les entreprises en activité « fragilisées », « réduite », ces gênes supplémentaires ont nécessité des recours à de l’activité partielle dit « Chômage Technique » ou « Chômage Partiel ». Ce qui a été le cas aussi des entreprises qui n’ont pas pu se rendre sur différents chantiers, ou chez leurs clients. La durée du temps de travail a été réduite ou les entreprises ont dû fermer temporairement !!! Ces entreprises pourront obtenir une aide publique de l’Etat au titre de l’activité partielle, et les SALARIES UNE PERTE DE REMUNERATION ! Et dans ce cas, ce qui est perdu pour les salariés, est perdu…

 

Les usagés Ligériens !

Au-delà de ces éléments, d’autres points passent sous silence actuellement et qui ne sont pas négligeables…

Le prix du carburant qui flambe, à l’exemple du gazole qui est passé de 1,049 € le litre dans leur station d’hypermarché préféré la veille des blocages sans file d’attentes, à 1,199 € le litre pendant la pénurie (+13%) avec en bonus jusqu’à plusieurs heures d’attentes et un rationnement.

 

L’état, le Gouvernement !

L’État est également perdant dans cette situation, avec son passage en force à coup de 49.3, son incapacité à négocier, avec ses partenaires sociaux, à travailler en amont des dossiers aussi importants pour les Français, car l’intention est bien là d’instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs, mais il n’y que le titre de bien et que les Français ne contestent pas…

 

La CGT !

Et pour finir, la CGT perdante, de par sa nouvelle démonstration à vouloir faire du « jusquauboutisme », sans réfléchir, bloquer pour bloquer, et par son incapacité à mobiliser, nous avons connu des mouvements sociaux dans lesquelles on comptait plusieurs milliers de personnes et des mouvements sociaux intersyndicaux… alors qu’aujourd’hui, il leur faut quelques extrémistes sans limites pour faire des actions coup de poing.

 

Il est temps que ça cesse !!! Les Français en ont marre, les Ligériens en ont marre, les Nazairiens en ont marre, les chefs d’entreprises et leurs salariés en ont marre…

 

Jean-Michel TEXIER

Vice-Président du Modem 44

Conseiller Municipal de Saint-Nazaire

Conseiller Communautaire à la CARENE

Elu MODEM 2014-2020

 

Laisser un commentaire